Penser le temps...
2008
sous la direction de Christiane Villain-Gandossi et Jacqueline Lorenz ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004
ISBN : 978-2-7355-0649-1
17 x 22 cm, br.
Collection : Orientations et méthodes
N° dans la collection : 11
Code Sodis : F30694.8
commander l'ouvrage [prix : 25,00 €]
Le temps. Il ne peut se penser du dehors, mais non plus se comprendre du dedans : tout dépend du « sens » donné au mot. S'agit-il d'un concept compact, qui ne peut être mieux spécifié, de divers concepts différents, ou bien d'un être conceptuellement inaccessible, ce qui le disqualifie comme terme ? Les textes ici rassemblés ont le mérite de placer d'emblée le lecteur devant une multiplicité de points de vue, tenant à la diversité des horizons culturels des auteurs. Les uns s'intéressent à notre « parler sur le temps », les autres à notre « expérience profonde du temps ». Le temps est abordé dans le cadre de ces travaux comme un multi-concept, entendu comme combinaison complémentaire du double jeu des réseaux disciplinaires et des réseaux doctrinaux qui l'incluent. Et pourtant, malgré la diversité des approches conceptuelles, nul ne conteste cependant l'unité ontologique du temps. Comme l'écrivait Saint Augustin : « Qui peut le concevoir, même en pensée, assez nettement pour exprimer par des mots l'idée qu'il s'en fait ? Est-il cependant notion plus familière et plus connue dont nous usions en parlant ? »
Table des matières :
Introduction Christiane Villain-Gandossi et Jacqueline Lorenz – p. 7 Quelques généralités philosophiques sur le temps Benoît Hufschmitt – p. 15 La flèche du temps et la cosmologie Hervé Barreau – p. 31 Chaleur, désordre et... (lire la suite...)