Un chantier médiéval en Bas-Dauphiné
2005
Arlette PERRIN

Extrait de : "Carrières et constructions en France et dans les pays limitrophes (édition électronique)"
sous la direction de Jacqueline Lorenz et Jean-Pierre Gély ; 126e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Toulouse, 2001

BLANC Annie, GIRARDY-CAILLAT Claudine, LORENZ Jacqueline, PÉNISSON Élisabeth, TARDY Dominique, CHAURIS Louis, COUTELAS Arnaud, HEIJMANS Marc, ARRIBET-DEROIN Danielle, DEROIN Jean-Paul, BERNARD Nicolas, CANTET Marie, FRABOULET Julien, ESQUIEU Yves, GÉLY Jean-Pierre, GROESSENS Éric, GUINI-SKLIAR Ania, HARTMANN-VIRNICH Andreas, LELOUP Daniel, MAZERAN René, NÈGRE Valérie, PERRIN Arlette
Paris, Éditions du CTHS
2005
p. 249-264
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

En 1341, une série de travaux est engagée au château de la Tour-du-Pin (Isère), imposant édifice qui vérrouille les positions delphinales dans cette région en conflit séculaire avec la Savoie. Le manuscrit B 2974 des Archives départementales de l'Isère regroupe six comptes de travaux qui sont insérés à titre de pièces justificatives en prolongement du compte du cellerier delphinal pour le château, la ville et mandement du lieu. Nous découvrons une véritable chronique du chantier où apparaissent chacunedes opérations depuis l'extraction et le transport des matériaux jusqu'aux travaux de maçonnerie, la répartition des tâches, articulées dans le temps, a qualification et la rétribution des personnes révèlent une organisation structurée du chantier. Les pièces d'archive mettent clairement en évidence l'existence de liens avec l'abbaye bénédictine de Saint-Theudère qui se situe dans le mandement voisin.