L'électrification rurale ou le développement de la « fée électricité » dans les campagnes françaises
2006
Arnaud Berthonnet

Extrait de : "Le travail et les hommes aux XIXe et XXe siècles (édition électronique) "
sous la direction de Dominique Barjot ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Jan Berting, François Audigier, Bruno Benoit, Daniel Chave, Jeanine Cohen, Arnaud Berthonnet, Yvan Combeau, Marie-Christine Bailly-Maître, Laurence Pissard, Jérôme Cucarull, Alain Gatti, Fabienne Picard, Nathalie Rodet-Kroichvili, Alain Mélo, Christiane Demeulenaere-Douyère, David Lamoureux, Stéphanie Queval, Jean Lorcin, Chip Buchheit, Pascal Raggi, Anne Marle, Pierre Barbier, Daniel Berthereau, Florent Vanremortère, Daniel Blanc, Étienne Thévenin

Paris, Éditions du CTHS
2006
p. 62-75
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L'électrification rurale de la France, réalisée en grande partie entre 1920 et 1939, se décompose en trois grandes périodes. 1880-1918 sont les années de balbutiements et d'expériences, aucun acteur ne se démarque véritablement. En revanche, la période suivante, 1919-1939, est charnière puisqu'elle voit l'État et les collectivités locales jouer pleinement leur rôle de propagandiste et de financier. Enfin, la période qui va de 1948 au milieu des années 1960 voit se parachever, sous la direction d'Électricité de France (EDF) créée en 1946, l'œuvre entreprise avant guerre. Les acteurs intéressés à cette opération sont nombreux : les communes avec leurs administrés, les entreprises électriques (distributeurs et installateurs) en tant que concessionnaires, mais surtout l'État et les collectivités locales, véritables pivots de ce développement, constituent les principaux initiateurs et bailleurs de fonds de l'électrification rurale.