Le personnel d'encadrement d'un grand réseau de chemin de fer dans l'entre-deux-guerres
2006
David Lamoureux

Extrait de : "Le travail et les hommes aux XIXe et XXe siècles (édition électronique) "
sous la direction de Dominique Barjot ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Jan Berting, François Audigier, Bruno Benoit, Daniel Chave, Jeanine Cohen, Arnaud Berthonnet, Yvan Combeau, Marie-Christine Bailly-Maître, Laurence Pissard, Jérôme Cucarull, Alain Gatti, Fabienne Picard, Nathalie Rodet-Kroichvili, Alain Mélo, Christiane Demeulenaere-Douyère, David Lamoureux, Stéphanie Queval, Jean Lorcin, Chip Buchheit, Pascal Raggi, Anne Marle, Pierre Barbier, Daniel Berthereau, Florent Vanremortère, Daniel Blanc, Étienne Thévenin

Paris, Éditions du CTHS
2006
p. 168-176
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Méconnu et délaissé pendant longtemps, le personnel d'encadrement apparaît, encore aujourd'hui, comme une représentation atypique du monde du travail. Catégorie particulière de travailleurs, leur nombre restreint les rend difficilement saisissables. Leur rôle est primordial dans les chemins de fer où règne une discipline quasiment militaire soutenue par une forte hiérarchisation du travail. La conservation de quelques dossiers du personnel de la compagnie de chemin de fer PLM aux archives de la SNCF de Béziers, rares et exceptionnels, consultés dans le cadre de notre thèse, nous permet de mieux appréhender ces cheminots trop rarement étudiés.
À travers ces dossiers, nous avons pu suivre l'itinéraire de quarante et un cadres. Rien dans leurs antécédents et leurs origines géographiques et sociales ne fait apparaître un déterminisme particulier pour le choix d'une carrière aux chemins de fer. Mais s'ils sont tous issus de la promotion interne, leur déroulement de carrière est lié à leur formation scolaire et à leur acceptation d'une mobilité géographique professionnelle importante. En échange, certains cheminots accèdent aux fonctions les plus prestigieuses, et s'imposent alors comme des modèles, mais composent aussi un élément du contrôle patronal dans la corporation.