Les organismes internationaux, européens et français de radioprotection de 1925 à 2001
leurs liens avec l'expertise scientifique et l'élaboration des normes - 2006
Daniel Blanc

Extrait de : "Le travail et les hommes aux XIXe et XXe siècles (édition électronique) "
sous la direction de Dominique Barjot ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Jan Berting, François Audigier, Bruno Benoit, Daniel Chave, Jeanine Cohen, Arnaud Berthonnet, Yvan Combeau, Marie-Christine Bailly-Maître, Laurence Pissard, Jérôme Cucarull, Alain Gatti, Fabienne Picard, Nathalie Rodet-Kroichvili, Alain Mélo, Christiane Demeulenaere-Douyère, David Lamoureux, Stéphanie Queval, Jean Lorcin, Chip Buchheit, Pascal Raggi, Anne Marle, Pierre Barbier, Daniel Berthereau, Florent Vanremortère, Daniel Blanc, Étienne Thévenin

Paris, Éditions du CTHS
2006
p. 272-282
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La radioprotection a pour but de protéger l'homme contre les dangers des rayonnements ionisants, tout en lui permettant de les utiliser. Deux domaines évolutifs sont l'énergie électronucléaire et les applications médicales.
En amont, l'expertise scientifique est menée par la Commission internationale des unités radiologiques (CIUR) et par la Commission internationale de protection radiologique (CIPR) ; ce sont des groupes d'experts, de stature internationale, sélectionnant et analysant les publications. Leurs synthèses des connaissances leur permettent de publier des rapports formulant des recommandations et fournissant aux gouvernements les données de base les conduisant à prendre les décisions appropriées. On analyse l'évolution de leur structure, de leur recrutement, de leur financement, enfin de leurs objectifs qui jouent un rôle primordial dans l'élaboration d'une philosophie de la radioprotection.
La mise en pratique est conduite par des organismes exécutifs, au niveau international (Organisation des nations unies, particulièrement), à celui de l'Union européenne, qui s'est progressivement dotée d'un arsenal juridique considérable, enfin à celui de la France, qui vient de réorganiser en profondeur ses instances de radioprotection. On étudie aussi leurs liens et leur évolution.