Francs-maçons et ateliers parisiens de la Grande Loge de France au XVIIIe siècle (1760-1795) (épuisé)
1973
Alain Le Bihan
509 p., fig.
Collection : Mémoires et documents d'histoire de la Révolution française
N° dans la collection : 28
La première partie de cet ovrage retrace l'histoire de la Grande Loge de France mais aussi des fondations maçonniques marginales à Paris entre 1760 et 1795. La Grande Loge des maîtres de Paris, dite de France, connaît dans cette période de nombreuses difficultés et, après la mort du grand maître Clermont en 1771, ne parvient pas à retrouver une unité brisée pas les schismes de 1760 et de 1789; elle connaît en 1795 son dernier réveil. En marge de la Grande Loge se développent d'autres manifestations maçonniques: le chevalier de Beauchaîne crée les "Chevaliers protecteurs de l'innocence" et anime la loge de la Constance entre 1769 et 1774. Parallèlement, le premier souverain chapitre de Rose-Croix est fondé à Paris en juin 1769 et, malgré des années difficiles pendant lesquelles il est l'objet d'attaques vigoureuses, continue à fonctionner de 1782 à 1791.
La deuxième partie de l'ouvrage regroupe les biographies maconniques des maîtres de loges et dresse le tableau des ateliers parisiens relevant de la Grande Loge de France entre 1760 et 1799.
Enfin, une troisième partie présente des textes et des documents relatifs aux francs-maçons parisiens dans le dernier tiers du XVIIIe siècle.
Table des matières :
INTRODUCTION - p. 7 Sources et documents - p. 13 Indications bibliographiques - p. 24 Abréviations utilisés et termes techniques - p. 29 PREMIÈRE PARTIE : POUR UNE HISTOIRE DE LA GRANDE LOGE DE FRANCE ET DES ATELIERS PARISIENS ENTRE 1760... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.