Deux siècles de géographie française
Une anthologie - 2011
Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier et Philippe Pinchemel (dir.)
ISBN : 978-2-7355-0735-1
560 p., 21,5 x 26 cm, bichromie, relié
Collection : CTHS Géographie
N° dans la collection : 8
Code Sodis : F307873
commander l'ouvrage [prix : 45,00 €]
Cette anthologie rassemble près de 100 textes attestant de la manière de faire des géographes français et des multiples questions qu’ils posent sur le monde. Géographes-voyageurs, encyclopédistes, universitaires, fondateurs ou rénovateurs, théoriciens ou praticiens de l’espace : on a cherché ici à rendre compte de la curiosité qui, toujours, les anime. Comment ce monde est-il habité, transformé, vécu, imaginé, mais aussi construit par la réflexion, par le discours et par l’image ? Partie prenante des sciences sociales, la géographie développe ses méthodes et ses styles pour interroger les rapports des individus et des sociétés à la nature, à l’espace et aux Autres. Dans une visée pédagogique, les textes proposés à l’analyse sont accompagnés de notices qui contextualisent à la fois l’auteur et l’œuvre de référence.
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Clionautes/cliothèque
02/11/2011 - Xavier Leroux
Compte rendu
Extraits du compte rendu publié en ligne :

"(...) cet ouvrage dirigé par Marie-Claire Robic, Jean-Louis Tissier et feu Philippe Pinchemel représente un travail colossal de recherche et de sélection d’écrits reflétant l’évolution de la géographie sur deux siècles. C’est là l’occasion de rendre hommage à ces spécialistes de l’épistémologie qui lisent, relisent et « traduisent » pour nous les textes anciens ou plus récents et nous rendent la discipline plus intelligible.
Réédition d’un volume paru en 1984, cet ouvrage se devait d’accroître la part des textes contemporains qui représentent cette fois un bon quart de l’ensemble. Cinq parties structurent le livre : des repérages d’avant 1890, le début du XXème siècle et l’école Vidalienne, trois décennies d’une géographie établie (1930-1960), deux autres (1960-1980) montrant son renouvellement, son ouverture aux théories étrangères et ses ramifications dans « plusieurs voies » et donc ces trente années de textes contemporains. A cela s’ajoute un petit volet sur les liens que la géographie a pu tisser avec la littérature comme en témoignent les trois contributions de Georges Perec, Julien Gracq et Michel Serres.
Les textes sont courts, puisés dans des sources variées (articles, ouvrages, introductions de dictionnaires ou éditoriaux de revues) mais surtout, et c’est là tout l’intérêt de cette anthologie, accompagnés de notices biographiques qui permettent, d’une manière presque vitale pour le profane, de situer l’œuvre de chaque auteur dans son contexte, sa réception par la critique, ses inspirations et ses prolongements. (...) Une trentaine d’auteurs se sont penchés sur ces notices biographiques, biobliographiques même, rendant l’entreprise encore plus collective mais aussi encore plus affinée par des spécialistes.
(...)
Une œuvre majeure devant trouver une place de choix dans les bibliothèques.".


Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon
28/03/2012 - Isabelle Lefort
Extrait du compte-rendu paru dans la revue Géocarrefour (Vol. 86/3-4, 2011) :

"Cet ouvrage, qui donne désormais à lire, effectivement (ou à peu près) deux siècles de géographie française, compose une déambulation complexe, toujours questionnante de la diversité des positions, des écritures et des projets géographiques."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://geocarrefour.revues.org/8523

territoire en mouvement
14/05/2013 - Patrick Picouet
extraits :

"Ce gros volume de 559 p. révèle quelqu'uns des traits fondamentaux de la géographie des deux derniers siècles et sa lecture s'avère indispensable pour tous les géographes et, en particulier, pour les étudiants en géographie soucieux d'en connaître l'évolution épistémologique. Elle sera même utile à un large public qui, à travers l'évolution de la pensée géographique, pourra mieux comprendre notre relation au monde".

Historiens et géographes
01/11/2013 - Denis Wolff
Extrait du compte-rendu paru dans Historiens & Géographes (revue de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie) n° 422 (avril-mai 2013) :

"Cette anthologie, unique à notre connaissance, constitue un outil précieux (...). l'Anthologie de 2011 est un instrument indispensable qui doit trouver sa place dans la bibliothèque personelle de tout géographe."

Annales de géographie
02/01/2014 - Florence Deprest
Extrait du compte-rendu paru dans le n°693 des Annales de Géographie :

"Avec Une Anthologie, les auteurs assument les risques d’un genre où l’on s’expose à la critique tout autant en raison du choix de ce/ceux que l’on a gardé(s) que de ce/ceux que l’on a écarté(s), et davantage encore lorsque les textes postérieurs à 1960 représentent plus de la moitié de l’ouvrage. C’est précisément cette orientation qui en fait un instrument utile pour ceux voudront situer ces textes, ou d’autres, dans un ensemble et un moment auxquels ils appartiennent. Au-delà, proposer une anthologie est aussi faire le choix d’une forme d’exposition qui invite le lecteur à composer lui-même les mouvements de cette géographie, ses horizons et ses paysages, ses voisinages et ses espacements, au gré des cheminements de ses lectures."