Un nouvel espace-temps pour les campagnes ?
modalités et conséquences de l’accélération des déplacements dans le monde rural (vers 1830-vers 1940) - 2007
Corinne MARACHE

Extrait de : "Temps social, temps vécu (édition électronique)"
Sous la direction de Claude Mazauric ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004

Alain BIHR, Emmanuel FAIVRE, Jean-Claude HORNUS, Philippe MANNEVILLE, Nadine RIBET, Olivier VERNIER, Benoist PIERRE, Christine BARRALIS, Jean-Daniel MOREROD, Bruno RESTIF, Christine PEREZ, Marie-Christine LACHESE, Philippe LARDIN, Robert CHAMBOREDON, Olivier TROUBAT, Théotiste JAMAUX-GOHIER, Olivier CODINA, Michel VERNUS, Corinne MARACHE, Aimée MOUTET, Nicolas HATZFELD, Roselyne PROST, Piero-D. GALLORO, Pascal RAGGI, Claude ROCHETTE, David LAMOUREUX, Sophie BERNARD, Sébastien RICHEZ, Béatrice EYSERMANN, Thierry WENDLING, François BAUDELAIRE, Pierre CHARBONNIER, Thierry COUZIN, Bernard LACHESE, Michèle TOUCAS-BOUTEAU, Yvan COMBEAU, Gérard BODE, Jacques GAVOILLE, Michel MIEUSSENS, Anne THOMAZEAU
Paris, Éditions du CTHS
2007
p. 211-221
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Entre les années 1830 et les années 1930, le temps vécu par les sociétés paysannes évolue de diverses manières. Cette communication se propose d’observer les changements opérés dans la vitesse des déplacements à la campagne grâce à l’amélioration et au développement des voies de communications et à l’apparition de nouveaux moyens de transport. Il s’agit d’envisager les conséquences de ces transformations sur la perception de l’espace et du temps, sur la vie quotidienne des ruraux, sur l’économie locale. L’espace retenu, volontairement restreint (deux cantons du Périgord) permettra une analyse précise des aménagements réalisés, comme des mutations occasionnées. Cette étude de cas sera l’occasion de mesurer concrètement les changements survenus en l’espace d’environ quatre générations. Les sources utilisées sont, pour l’essentiel, les archives des séries S (travaux publics) et N (délibérations du Conseil général) des archives départementales, la presse et
les calendriers départementaux, ainsi que des entretiens oraux.