Rythmes d'usine, vies en tranches ? Les horaires décalés dans les usines automobiles
2007
Nicolas HATZFELD

Extrait de : "Temps social, temps vécu (édition électronique)"
Sous la direction de Claude Mazauric ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004

Alain BIHR, Emmanuel FAIVRE, Jean-Claude HORNUS, Philippe MANNEVILLE, Nadine RIBET, Olivier VERNIER, Benoist PIERRE, Christine BARRALIS, Jean-Daniel MOREROD, Bruno RESTIF, Christine PEREZ, Marie-Christine LACHESE, Philippe LARDIN, Robert CHAMBOREDON, Olivier TROUBAT, Théotiste JAMAUX-GOHIER, Olivier CODINA, Michel VERNUS, Corinne MARACHE, Aimée MOUTET, Nicolas HATZFELD, Roselyne PROST, Piero-D. GALLORO, Pascal RAGGI, Claude ROCHETTE, David LAMOUREUX, Sophie BERNARD, Sébastien RICHEZ, Béatrice EYSERMANN, Thierry WENDLING, François BAUDELAIRE, Pierre CHARBONNIER, Thierry COUZIN, Bernard LACHESE, Michèle TOUCAS-BOUTEAU, Yvan COMBEAU, Gérard BODE, Jacques GAVOILLE, Michel MIEUSSENS, Anne THOMAZEAU
Paris, Éditions du CTHS
2007
p. 232-242
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
Il s'agit dans cet article d'examiner la façon dont sont réalisés dans les usines automobiles de Sochaux et de Poissy les changements d'horaires de travail. En un demi-siècle en effet, ces établissements passent pour des raisons d'économie industrielle de l'horaire de journée, dit « normal », à des horaires complexes des années 1990-2000 (par exemple les horaires dits « 4
x 10 »), en passant par la généralisation du travail en deux équipes à la fin des années 1950.
On s'attachera à restituer la façon dont ces changements sont projetés, discutés, représentés et vécus, à partir de sources d'entreprise (projets de l'encadrement, procès-verbaux de comités d'établissement) et de sources orales.