Les inventaires d'archives du Moyen Âge à la Révolution. Quelques exemples dans les terres du Sud
2007
Jacques MOURIER

Extrait de : "Transmission et diffusion des savoirs dans le sud de la France (édition électronique)"
Sous la direction de Paul BROUZENG et Marie-Françoise DIOT ; 126e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Toulouse, 2001

Jean-Loup d'HONDT, Daniel DAVID, Lúcio CRAVEIRO DA SILVA, Raquel GONÇALVES, Pierre LASZLO, Hernani L. S. MAIA, Myriam SCHEIDECKER-CHEVALLIER, Suzanne DÉBARBAT, Évelyne BROUZENG-LAVIE, Robert LOCQUENEUX, Laetitia MAISON, Claudine ADAM, Patrick FERTÉ, Corinne CASSE et Véronique GINOUVÈS, Simone MAZAURIC, Jacques MOURIER, Pascale RIVIÉRE, Michel TAILLEFER, Franck VIDAL
Paris, Éditions du CTHS
2007
p. 150-160
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les inventaires d'archives dressés avant la Révolution peuvent répondre à des besoins divers. Intimement liés au travail de classement et « d'arrangement des documents », ils sont, tant pour les familles que pour les établissements administratifs et religieux, un outil
précieux permettant de retrouver rapidement les documents à des fins d'usage interne.
Cette étude, basée sur un corpus sélectif de quelques instruments de recherche conservés aux Archives départementales de Tarn-et-Garonne, montre leurs modalités de rédaction et leur organisation interne (système de classement adopté, cotation, mises à jour régulières, rédaction de tables et d'index). Elle tente aussi d'esquisser une évolution chronologique des méthodes employées du Moyen Âge au XVIIIe siècle et de démontrer que les archivistes d'autrefois, souvent peu formés, ont su répondre avec logique et parfois un réel sens de l'innovation à la rédaction de ces inventaires.
Enfin, en recourant à la riche documentation conservée aux Archives départementales de l'Ardèche sur la méthode de classement et d'inventaire employée par les États de Vivarais pour traiter leur propre fonds, on a pu présenter une approche du travail des archivistes au quotidien.