Le développement durable des zones côtières en Méditerranée
utopie ou réalité ? Application aux Alpes-Maritimes (France) - 2008
Andrée DAGORNE

Extrait de : "Politique d'aménagement en milieu méditerranéen (édition électronique) "
sous la direction de Nacima Baron-Yellès ; 128e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bastia, 2003

Andrée DAGORNE, Sylvie CLARIMONT,Henri PAUC, Pierre-Arnaud BARTHEL, Youcef ICHEBOUBENE, Sébastien FOUGNIE, Lucette LAURENS, Hubert FRANÇOIS, Gérard RICHEZ, Josy RICHEZ BATTESTI, Yamna DJELLOULI, Abdelkarim DAOUD, Willy CHENEAU,Vincent Andreu-Boussut, Olivier Musard

Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 9-20
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Développer durablement un territoire côtier en général et méditerranéen en particulier signifie supprimer l’antinomie existant entre l’écologie et l’économie, entre la protection des milieux et le développement économique qui requiert des aménagements du territoire. Il faut aussi pouvoir répondre à la demande des hommes en respectant les potentialités du milieu, les risques naturels ou fabriqués, sans accroître la pression fiscale et le poids de la dette et en respectant la législation en vigueur (législations française, européenne ou internationale).
Une gestion intégrée de ces espaces d’interface terre/mer est-elle possible ? On essaiera de répondre à travers un exemple de gestion péri-urbaine à Nice (Alpes-Maritimes, France).