L'Autochrome Lumière
Secrets d'atelier et défis industriels - 2009
Bertrand Lavédrine et Jean-Paul Gandolfo
Avec la collaboration de Christine Capderou et de Ronan Guinée
ISBN : 978-2-7355-0678-1
391 p. | 23 x 26 cm | ill. coul. | br.
Collection : Archéologie et histoire de l'art
N° dans la collection : 29
Code Sodis : F30727.7
commander l'ouvrage [prix : 45,00 €]
À la fin du XIXe siècle, Louis Lumière lançait le défi d'apporter au grand public un moyen simple de faire des photographies en couleurs. Il y parviendra, en 1907, en commercialisant sous le nom de plaque autochrome ce qui allait devenir un procédé phare de l'histoire de la photographie en couleurs.
Une couche de fécules colorées, recouverte d'une couche photosensible en noir et blanc, telle est l'autochrome : cette simplicité déconcertante n'en masque pas moins une extrême complexité dans sa réalisation qui a retardé de plusieurs années la production industrielle. Une fois acquis, le savoir-faire fut solidement protégé par des brevets ou des secrets "maison". Pour mieux comprendre la genèse de ce procédé, son essor et sa mise en oeuvre, il fallut collecter des témoignages mais également rassembler des documents épars. Les grandes étapes de la mise au point de ce procédé présentées ici ont été reconstituées au cours d'une longue enquête. Quant aux images que l'autochrome nous livre, elles sucitent la même fascination aujourd'hui qu'hier ; cet ouvrage nous fait partager une part de leur mystère et nous incite à mieux les préserver.
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Le Monde
12/05/2009 - Michel Guerrin (Le Monde)
compte rendu
Extrait

"Ce livre sérieux et documenté raconte l'aventure scientifique, industrielle, esthétique et humaine de la plaque autochrome, qui, en 1907, fut le premier procédé en couleurs commercialisé. Et avec quel succès ! (...)
Les deux auteurs, spécialistes incontournables, ont percé les "mystères de la plaque", racontent le destin des Frères Lumière, font parler des témoins et spécialistes, dans un récit alerte et richement illustré de plus de 300 documents."

Le Journal du CNRS
14/10/2009 - Mathieu Hautemulle
compte rendu
Extraits parus dans Le Journal du CNRS, n°237, oct. 2009

"Bertrand Lavédrine et Jean-Paul Gandolfo sont donc partis sur les traces des Lumière. Respectivement directeur du Centre de recherche sur la conservation des collections et professeur à l'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière, ils ont recréé les étapes de fabrication de l'autochrome. (...) Pour faire toute la lumière sur ces autochromes, ils n'en ont pas seulement testé la fabrication. Comme ils le racontent dans L'autochrome Lumière, ils ont aussi interrogé les enfants de témoins de l'époque, décortiqué des cahiers de laboratoire, analyse les colorants d'anciennes plaques. (...)"