Les navigateurs et commerçants maritimes du Bronze Récent dans le Bassin oriental de la Méditerranée
2008
Caroline Sauvage

Extrait de : "Les voyageurs dans l'Antiquité (édition électronique)"
sous la direction de Yann Le Bohec ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Catherine Chadefaud, Caroline Sauvage, Charles Guittard, Florent Simonet, Stéphanie Guédon, Anne Gangloff-Alerini, Nathaëlle Roux
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 25-34
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Au second millénaire av. J.-C., d'importantes relations commerciales établies dans le bassin oriental de la Méditerranée permettaient de relier et de mettre en contact différents peuples. La trace écrite de ces contacts, pour le Bronze Récent, nous est parvenue par l'intermédiaire d'archives officielles et privées, ainsi que par différents textes littéraires et récits d'expéditions. Ces textes ougaritiques, hittites et égyptiens nous permettent de nous interroger sur les conditions de voyage des navigateurs et commerçants de la période mais aussi de cerner les fonctions et le statut social de ces groupes qui sont peu connus. Nous proposons donc une étude sociale des acteurs des échanges maritimes, en comparant leurs statuts et leurs fonctions, en nous attachant à la part des initiatives « privées » dans ces économies de type palatiale ainsi qu'à leurs éventuels liens avec les pouvoirs dirigeants. Cette étude, par le croisement des sources et la comparaison, permettra de mettre en lumière quelques facettes des participants au commerce maritime à grande distance et apportera un supplément d'information sur le commerce et son fonctionnement au Bronze Récent.