Les massifs de l’Argentiérois du Mésolithique au début de l’Antiquité
Au croisement des données archéologiques et paléoenvironnementales en haute montagne (Hautes-Alpes, parc national des Écrins) - 2008
Stéfan Tzortzis, Florence Mocci, Kevin Walsh, Brigitte Talon, Mona Court-Picon, Vincent Dumas, Vanessa Py, Suzi Richer

Extrait de : "Le peuplement de l'arc alpin (édition électronique)"
sous la direction de Hervé Richard et Dominique Garcia ; 131e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Grenoble, 2006
Sébastien Bernard-Guelle, Gilbert Pion, Pierre Bintz, Alexandre Morin, Régis Picavet, Jacqueline Argant, Céline Bressy, David Pelletier, Robert Laudet, Pierre Bintz, Céline Bressy, Jean-Claude Daumas, Gilles Monin, Fabien Arnaud, M. Debret, Emmanuel Chapron, Yves Perrette, Fabien Hobléa, Jean-Paul Bravard, Laurent Astrade, Émilie Gauthier, Hervé Richard, Michel Magny, Odile Peyron, Fabien Arnaud, Jérémy Jacob, André Marguet, Yves Billaud, Stéfan Tzortzis, Florence Mocci, Kevin Walsh, Brigitte Talon, Mona Court-Picon, Vincent Dumas, Vanessa Py, Suzi Richer, Pierre-Jérôme Rey, Isabelle André, Jean-Michel Treffort, Sylvie Crogiez-Pétrequin, Aimé Bocquet, Marie-Christine Bailly-Maitre, Thierry Gonon, Delphine Isoardi, Bérengère Perez, Dominique Garcia, Raphaël Golosetti, Tomaso Di Fraia, Josiane Ribstein, Frédéric Surmely, Stéfan Tzortzis, Yannik Miras, Isabelle Jouffroy-Bapicot, Benoît Forel, Fabrice Monna, Christophe Petit
2008
p. 123-148

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Depuis 1998, un programme de recherche pluridisciplinaire sur l’occupation du sol et le pastoralisme de la Préhistoire au Moyen Âge dans les Alpes méridionales est mené sur les hauts massifs de l’Argentiérois (Hautes-Alpes), sous la direction de Kevin Walsh et de Florence Mocci. Des dix phases d’occupation et d'activité agropastorale mises en évidence (prospections et fouilles), entre 1 600 et 2 700 mètres d’altitude, quatre se distinguent : le Mésolithique, le Néolithique, l'Âge du Bronze et la période médiévale. Au travers des premières données archéologiques et environnementales, cet article de synthèse présente, depuis le Tardiglaciaire jusqu’au début de l’Antiquité, les grandes caractéristiques de l’occupation du sol mais aussi l’originalité et l’importance de l’activité humaine dans cette zone alpine. Le Mésolithique est lié à l’exploration saisonnière, à finalité essentiellement cynégétique, des territoires d’altitude accessibles depuis la fin des temps glaciaires. Le Néolithique et l'Âge du Bronze correspondent à une multiplication des gisements archéologiques marquant une rupture dans la gestion de l'espace montagnard. Les paysages sont largement façonnés par les activités humaines ; l'entretien des terres cultivées et des alpages paraît continu. À partir de l’Âge du Bronze ancien, l’une des évolutions qui apparaît sur les sites d’altitude concerne l’apparition, entre 2 067 et 2 303 mètres d’altitude, de structures pastorales bâties datées par 14C.

Abstract
The “Argentiérois” mountains from the Mesolithic to the beginning of Antiquity: at the crossroad of archaeological and paleo-environmental data in high altitude areas (France, Hautes-Alpes, Parc national des Écrins)
Since 1998, a multi-disciplinary research programme has been underway in the southern French Alps, under the direction of Kevin Walsh (Depart. of Archaeology, University of York) and Florence Mocci (Centre Camille Jullian, CNRS-Université de la Méditerranée). Concentrating on the Argentiérois area (Hautes-Alpes), it studies settlement and economy from the prehistoric period to the Middle Ages. Ten phases of activity between 1600 and 2700 metres have been identified as a result of prospections and excavations. However, four major phases of activity stand out: the Mesolithic, the Neolithic, the Bronze Age and the Mediaeval period. Integrating both archaeological and environmental evidence, this article presents the development of an exploited landscape, as well as the originality and the importance of human activity, from the late glacial period to the beginning of Antiquity. The Mesolithic is linked to seasonal exploration, essentially hunting activities in high altitude areas which are accessible since the end of the glacial period. The Neolithic and the Bronze Age are characterised by an increase in the number of sites that represent a change in the exploitation of the mountain zone. The landscape is affected by human activities that include the use of cultivated zones and the development of alpine pastures. Since the beginning of the Bronze Age, one important development is the appearance of pastoral structures between 2067 and 2303 metres, dated by 14C.