À l'ombre d'un vieux port déjà reconquis, le front de mer de Poblenou ou la dernière phase de la reconquête du littoral par la ville (1990-2002)
2008
Pierre-Jacques Olagnier

Extrait de : "La Méditerranée autour de ses îles (édition électronique)"
sous la direction de Christian Emig, Christiane Villain-Gandossi et Patrick Geistdoerfer ; 128e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bastia, 2003

Patrick Geistdoerfer, Alain Coutelle, Christian Emig, Jean Ferrandini, J. Gattacceca, A. Deino, M. C. Janin, Michelle Ferrandini, S. Saint-Martin, J.-P. Saint-Martin, J.-J. Cornée, Patrick Vidal, Alain Mante, Georges J. Aillaud, Isabelle Aillaud, Jan Berting, Christiane Villain-Gandossi, François-Noël Richard, Hélène Daret, Anne Merlin-Chazelas, Alessandro Fiori, Brigitte Bertoncello, Pierre-Jacques Olagnier, Dominique Garcia, Myriam Sternberg, Suzanne Gély, Anthony Pinto, Bernard Doumerc, Hubert Michéa, Éric Rieth, José Luis Cortés, Nicolas Pehau, Raimondo Zucca
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 171-186
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Les projets d'urbanisme et les documents d'aménagement barcelonais des vingt dernières années témoignent d'une récupération progressive du front maritime. Trois phases se sont succédé avec des objectifs distincts et suivant des logiques différentes. La réhabilitation d'un quartier ancien de marins et de pêcheurs (la Barceloneta), la création d'un nouveau quartier résidentiel (autour du port olympique) et la « régénération urbaine » d'un espace urbano-industriel dégradé (sur les berges du Besós) ont été les trois modes opératoires, classiques ou originaux, de ces politiques urbaines de récupération du littoral barcelonais. Chacune de ces politiques s'inscrit en rupture avec les aménagements projetés et/ou réalisés des années 1950 aux années 1970. L'auteur montrera combien les projets d'urbanisme actuels témoignent d'une réappropriation du littoral par la ville et d'une volonté d'affirmer une identité urbanistique barcelonaise. Celle-ci apparaît fondée à la fois sur la reprise des principes urbains issus du plan d'extension de la ville élaboré par I. Cerdá au XIXe siècle et sur l'importance accordée à l'aménagement des espaces publics dans les politiques urbaines depuis les années 1980.