Voyages musicaux dans le cadre du Grand Prix de Rome de composition musicale (1803-1850)
2008
Cécile REYNAUD

Extrait de : "Voyages d'artistes et artistes voyageurs (édition électronique)"
sous la direction de Jean-René Gaborit ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Martine VASSELIN, Stéphanie LEVERT, Rebecca DUFFEIX, Françoise MENETREY, Christine A. DUPONT, Erik PESENTI ROSSI, Nathalie LORAND, Erwann LE FRANC, Marie-Claire MUSSAT, Emmanuelle CORBEL, Alexandre DRATWICKI, Danielle MAURICE, Olga FOURS, Cécile REYNAUD

2008
p. 143-148
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Étude des voyages entrepris par des artistes lauréats du Grand Prix de Rome de composition musicale pendant la première moitié du XIXe siècle (exemples d'Auguste Blondeau et d'Hector Berlioz). Les règlements de l'Académie de France à Rome, qui définissent strictement le droit des pensionnaires à s'éloigner de Rome, évoluent pendant cette période, et peuvent permettre d'expliquer certains itinéraires empruntés et leur élargissement. Le modèle des voyages d'artistes, tels que les peintres et les architectes, a pu aussi servir de modèle à ceux des musiciens : Hector Berlioz en donne des témoignages dans sa correspondance.