Les échanges commerciaux entre la côte méditerranéenne et à l'intérieur du Maghreb au IIe siècle vus au travers du Tarif Zaraï
2009
Pierre MORIZOT

Extrait de : "Circulation des matières premières en Méditerranée, transferts de savoirs et de techniques (édition électronique)"
sous la direction de Jean-René Gaborit ; 128e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bastia, 2003

Lucien ABENON, Laura BALLETTO, Annie BLANC, Philippe BLANC, Françoise BLECHET , Alain BOUTHIER, André BUISSON, Pierre-Jean CAMPOCASSO, Michèle CASANOVA, Céline GASLAIN, Catherine CHADEFAUD, Vincent-Pierre COMITI, Emile EADIE, Gérard FOUCHARD, Lucien LAJONCHERE , Geneviève MAROTEL, Pierre MORIZOT, Raphaële MOUREN, Martine PLOUVIER, Fabienne WATEAU

Paris, Éditions du CTHS
2009
p. 158-171
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La liste des produits énumérés sur le tarif de Zaraï (Algérie, IIe siècle) incite à penser que la « douane » établie à cet endroit-là était destinée à contrôler un trafic allant des Hauts plateaux, voire même du Sahara, vers le Tell, plutôt qu'un trafic est-ouest, en particulier parce que l'on ne comprendrait pas très bien l'intérêt d'échanges est-ouest qui porteraient sur des marchandises et des biens équivalents, produits pour la plupart de part et d'autre.