Le temps des sports naissants, exemple des pratiques doloises au début du XXe siècle
2008
Jean-Nicolas Renaud

Extrait de : "Le temps vu par... (édition électronique)"
sous la direction de Christiane Villain-Gandossi et Jacqueline Lorenz ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004

Christiane Villain-Gandossi, Jacqueline Lorenz, Paolo Facchi, Serge Lewuillon, Marie-Françoise Diot, Christophe Gauchon, Christian Amalvi, Pascal Barraillé, Jean Duma, Thierry Lassabatère, Pierre Albert, Jan Berting, Bruno Guérard, Jean-François Loudcher, Jean-Nicolas Renaud, Françoise Putod-Vacheret, Frédéric Trautmann, Paul Adam, Aleksandra Dziadkiewicz, Yves Gilli, Daniel Pajaud et Christiane Villain-Gandossi, Christine Bousquet-Labouérie, Frédéric Chauvaud, Oscar Jané, François Lormant, Ania Guini-Skliar
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 155-163
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L'étude historique de l'émergence du sport est l'occasion d'appréhender le temps social sous un angle original. Au tournant des XIXe-XXe siècles, différentes formes de pratiques sportives sont repérables. Certaines affichent une temporalité plus moderne quand d'autres perdurent dans un rapport au temps plus ancien, voire désuet.
L'analyse détaillée des manifestations sportives relatées dans la presse doloise (journaux d'obédiences politiques diverses aux séries quasiment complètes) devrait faciliter la mise en évidence d'une perception du temps propre à chacune de ces activités naissantes. Plus le temps semble élément constitutif et structurant de l'engagement des adeptes, plus la vision compétitive du sport s'impose, éloignant peut-être d'autant cet « autre » sport, prétexte à sociabilité. En conséquence, ce projet espère pouvoir identifier les éléments de modélisation permettant de déterminer la façon dont ces sportsmen jurassiens se projettent dans le temps de leur sport.