Évolution des champs thématiques et de la terminologie relatifs au temps
2008
Daniel Pajaud et Christiane Villain-Gandossi

Extrait de : "Le temps vu par... (édition électronique)"
sous la direction de Christiane Villain-Gandossi et Jacqueline Lorenz ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004

Christiane Villain-Gandossi, Jacqueline Lorenz, Paolo Facchi, Serge Lewuillon, Marie-Françoise Diot, Christophe Gauchon, Christian Amalvi, Pascal Barraillé, Jean Duma, Thierry Lassabatère, Pierre Albert, Jan Berting, Bruno Guérard, Jean-François Loudcher, Jean-Nicolas Renaud, Françoise Putod-Vacheret, Frédéric Trautmann, Paul Adam, Aleksandra Dziadkiewicz, Yves Gilli, Daniel Pajaud et Christiane Villain-Gandossi, Christine Bousquet-Labouérie, Frédéric Chauvaud, Oscar Jané, François Lormant, Ania Guini-Skliar
Paris, Éditions du CTHS
2008
p. 207-220
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Il s'agira de mettre en évidence - à travers une approche sémasiologique - l'évolution du concept « temps », l'élargissement des domaines concernés, le développement de l'opposition entre objectivité et subjectivité de la notion. Les sources de réflexion se feront à partir des instruments de travail suivants :
- documents de nature lexicographique : dictionnaires, vocabulaires, glossaires et lexiques (ces instruments méritent une attention particulière, puisque l'on peut y voir, à travers le traitement réservé à la langue, l'attitude des auteurs vis-à-vis de la pratique linguistique, l'image que chaque époque se fait d'elle-même, de ses ressources, de ses procédés et de ses produits) ;
- ouvrages spécialisés sur le thème dont il s'agira d'extraire les informations de nature lexicographique.
Cette analyse mettra en évidence les obsolescences, les pérennités et les « nouveautés » (qui ne seront pas seulement d'ordre technologique : domaines de l'informatique, de la mécanique, de la biologie, par exemple), mais qui dénotent de l'émergence du concept dans de nombreux domaines de la vie sociale, culturelle, etc. (Des exemples à développer : le « temps atomique », le « temps absolu », le « temps civil », le « temps cosmique », le « temps légal », le « temps sidéral », le « temps solaire vrai », le « temps biologique », le « temps existentiel », le « temps opératoire », le « temps libre », le « partage du temps », le « temps psychologique », le « temps informatique réel », le « temps informatique partagé », « le temps social », etc.).