Arthur Young en Bourgogne
2009
Jean BART

Extrait de : "Circulation des hommes et des idées à l'époque révolutionnaire (édition électronique)"
sous la direction de Claudy Valin ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Philippe Barlet, Jean Bart, Claudy Valin, Anna-Maria Rao, François Arnoulet, Élisabeth Audoin, Robert Chagny, Odile Gannier, Marie-Séverine Pillon, Mireille Lobligeois, Isabelle Mayaud, Roger Texier
Paris, Éditions du CTHS
2009
p. 23-32
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Venant de Besançon, le célèbre voyageur anglais a traversé la Bourgogne d'est en ouest au temps de la Grande Peur. Il s'arrête à Dijon le 31 juillet 1789 et rend visite à Guyton de Morveau, bourgeois patriote, chimiste déjà célèbre et futur membre du Comité de salut public. C'est l'occasion pour les deux hommes d'évoquer les événements du moment et, pour Arthur Young d'exprimer sa surprise à l'égard des bruits et rumeurs qui courent dans la province. Poursuivant son voyage en direction d'Autun, il constate le décalage entre les nouvelles alarmantes qu'on lui rapporte ici ou là et le calme relatif apparent dont il est témoin. La confrontation entre son récit et les données de l'historiographie de la Bourgogne au début de la Révolution, reposant sur les archives locales, jette des éclairages nouveaux sur les rapports entre la bourgeoisie urbaine et le monde paysan.