L'humanisme de Bernardin de Saint-Pierre : entre tradition et modernité
2009
Gabriel-Robert Thibault

Extrait de : "Concepts, cultures et progrès scientifiques et techniques, enseignement et perspectives (édition électronique)"
sous la direction de Gérard Pajonk ; 131e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Grenoble, 2006
Paris, Éditions du CTHS
2009
p. 65-77
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L'œuvre de Bernardin de Saint-Pierre témoigne, tout à la fois, d'un humanisme contemplatif et d'un humanisme appliqué. L'humanisme contemplatif de l'auteur hérite de sa formation intellectuelle au collège du Havre et chez les jésuites de Rouen. L'humanisme appliqué, tel qu'il apparaît dans les récits de voyages, les Études et les Harmonies de la nature, a ses origines dans la fréquentation de l'Académie de Rouen. Le futur écrivain en développa la pensée au contact de la philosophie de l'École des ponts et chaussées puis à travers une expérience d'ingénieur militaire.
Les Études et les Harmonies de la nature exposent la conciliation de deux points de vue, celui d'une lecture théologique de l'univers, celui d'une action technique sur le milieu humain.