Comprendre et maîtriser l'érosion en Pays de Caux
Organisation des pratiques agricoles en bassin versant - 2012
Alexandre Joannon
Armand Frémont (préf.)
ISBN : 978-2-7355-0782-5
144 p., 21,5 x 26 cm, ill., br. bichromie
Collection : CTHS Géographie
N° dans la collection : 10
Code Sodis : F 30848.9
commander l'ouvrage [prix : 34,00 €]
Le Pays de Caux est doté d'un milieu favorable au développement d'une agriculture prospère, associant cultures et élevages. Si cette association a perduré après la mécanisation et le remembrement, elle est aujourd'hui nettement déséquilibrée au profit des cultures. C'est ainsi, qu’inondations et coulées boueuses, jusqu'alors occasionnelles, sont devenues de plus en plus fréquentes dès les années 1960, causant de nombreux dégâts sur et en dehors des parcelles agricoles. Le problème est d’autant plus crucial que de nos jours, le « bon pays » a aussi profondément changé. Les agriculteurs n’y sont plus majoritaires, « le rustique pays de Maupassant et de Flaubert est devenu dans sa presque totalité une vaste banlieue des grandes villes normandes ». Les conséquences des inondations et des ruissellements concernent maintenant tous ses habitants.
Cet ouvrage propose une méthode pour diminuer les effets de l’érosion en jouant à la fois dans chaque exploitation sur l’ordre de succession des cultures (blé, pois, lin, etc.), le choix des parcelles consacrées à chaque culture et les techniques culturales en interculture. Cette méthode, testée sur le bassin versant de Bourville, offre l'avantage de ne pas bouleverser le fonctionnement de l'exploitation agricole. Alexandre Joannon montre ainsi le potentiel qu'offre le raisonnement de la localisation des pratiques pour la maîtrise du ruissellement à l'échelle du bassin versant en complément des aménagements hydrauliques.
Table des matières au format PDF.