De la souveraineté du Peuple et de l'excellence d'un État libre
2011
Volume 53
Raymonde Monnier (éd.)
de Marchamont Needham, traduit par Théophile Mandar
ISBN : 978-2-7355-0727-6
238 p., 16 x 24 cm, br.
Collection : Documents inédits sur l'histoire de France - série in 8° (1965- )
N° dans la collection : 53
Code Sodis : F307802
commander l'ouvrage [prix : 45,00 €]
La traduction sous la Constituante du traité de Nedham, De l’excellence d’un état libre, éclaire le processus de transfert et de réception des théories républicaines de la liberté. En note, des fragments tirés du Panthéon des Lumières, rendent compte de la marche des idées et rapprochent le texte source des catégories politiques de la Révolution française. On comprend les enjeux de l’édition de ce texte clé du républicanisme anglais quand s’ouvre « l’ère de la liberté et des lois » et que la nation découvre les valeurs partagées de la citoyenneté dans l’espace public. La rhétorique du traducteur participe d’une dynamique de mise en œuvre des droits dans la constitution. En soulignant les correspondances entre la Constitution d’un état libre et le Contrat social de Rousseau, Mandar actualise la république dans le champ de l’action politique. En appendice, ses Observations sur l’esclavage visent à inscrire la révolution en cours et l’abolition de l’esclavage dans la chaîne des révolutions de la liberté.
Comptes rendus parus dans la presse :
Dix-huitième siècle
15/04/2013 - Marcel Dorigny
extraits :
"La publication présentée et annotée par Raymonde Monnier est assurément une heureuse initiative qui fera peut-être un peu mieux connaître à la fois le texte originel de Needham et son traducteur, le démocrate Théophile Mandar bien injustement oublié par l'historiographie révolutionnaire."