Un déserteur allemand dans les rangs de l'armée française, Friedrich Christian Laukhard (1757-1822)
2009
Marita GILLI

Extrait de : "Partir pour résister : s'expatrier pour sa foi ou ses idées (du XVIIe au XIXe siècle) (édition électronique)"
sous la direction de Régis Bertrand ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005

Lucien GUIRLINGER, Jean FLOURET, Étienne BOURDON, Bernard BODINIER, Régis BERTRAND, Guy-Marie LENNE, Marita GILLI, Jeannine GIUDICELLI, Michel BOURRIER, Roger DURAND
Paris, Éditions du CTHS
2009
p. 73-83
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La Révolution française a donné lieu à une double émigration : une émigration française en Allemagne et une émigration allemande en France. Cette double émigration a été facteur de véritables transferts culturels. Fils de pasteur, Friedrich Christian Laukhard a participé en tant que simple soldat à la campagne prussienne contre la France révolutionnaire. Après avoir déserté, il rejoint les rangs de l'armée révolutionnaire. Son expérience ancrée dans l'histoire nous est rapportée avec vivacité et lucidité, livrant ainsi un tableau de l'époque d'une rare coloration et montrant dans quelle mesure les nouvelles valeurs pouvaient être intégrées. En particulier son rejet de la guerre en tant que moyen de la politique est d'une grande actualité.