Découverte, utilisation et diffusion des pierres et marbres colorés des Alpes occidentales pendant l'Antiquité (à paraître)
2009
Dominique TRITENNE, Denis RIVAL

Extrait de : "Tradition et innovation en histoire de l'art (édition électronique)"
sous la direction de Jean-René Gaborit ; 131e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Grenoble, 2006

Dominique TRITENNE et Denis RIVAL, Roger HANOUNE, Ania GUINI-SKLIAR, Michel MARTZLUFF, Bernard LAUMONIER, Jean-Claude ALOISI, Elodie ISSAKHIAN, Laurence MACHET, Cédric AVENIER, Christine BLANCHET-VAQUE, Laure ALBERT, Laure FAGNART, Sandra COSTA, Sandrine KRIKORIAN, Rébecca DUFFEIX, Pierre SÉRIÉ, Christophe CORBIER, Hubert FRANÇOIS, France LECHLEITER,
Paris, Éditions du CTHS
2009
p.9-28
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le résultat des recherches menées sur le terrain par l'auteur et son équipe sur les carrières de marbres des Alpes françaises montre l'utilisation et la diffusion dès la Haute Antiquité de matériaux décoratifs et funéraires extraits localement. Les qualités chromatiques et l'aptitude aux finitions de taille et de polissage de certains d'entre eux vont permettre le développement de produits originaux, qui ira bien au-delà d'une simple gamme de matériaux de substitution. Des exemples d'utilisation à Lyon, Grenoble, Chambéry, Aix les Bains et dans les vallées des Alpes Grées et Cottiennes donnent une première idée d'ensemble sur cette production jusqu'à maintenant sous-estimée, voire ignorée par rapport aux ressources marbrières des Pyrénées par exemple. La romanisation rapide de la Narbonnaise puis des Alpes, la mise en place d'un réseau de voies de transport terrestre et fluvial sont autant d'éléments qui ont permis l'exploitation des carrières des montagnes alpines, prouvant la justesse de la phrase de Pline citant les Alpes dans son Histoire Naturelle : « Nunc ipsae caeduntur in mille genera marmorum », maintenant, elles sont taillées de mille espèces de marbre.