Du marron à la châtaigne d'Ardèche
La relance d'un produit régional - 2002
Lucie Dupré
ISBN : 2-7355-0473-5
334 p., 16 x 24 cm, ill., br.
Collection : Le regard de l'ethnologue
N° dans la collection : 12
Code Sodis : F30422.1
commander l'ouvrage [prix : 26,00 €]
Développée massivement en Ardèche à partir du XIVe siècle sous la forme d'un système de culture singulier, la castanéiculture a façonné ce vaste territoire de moyenne montagne et occupé le coeur de l'économie régionale jusqu'au XIXe siècle. Aujourd'hui, cette activité concerne plus d'un millier d'exploitations agricoles et fait de l'Ardèche le premier département producteur de châtaignes. Si elle participe de façon décisive au développement d'un territoire à l'économie fragile, elle souffre cependant de plusieurs handicaps : concurrence européenne, arbres âgés et affaiblis, faible valorisation des différentes variétés, impossible mécanisation, déficit de reconnaissance publique... Aussi les castanéiculteurs, soutenus par leurs organisations professionnelles, mais aussi par les chercheurs, les associations ou encore les metteurs en marché, travaillent depuis une vingtaine d'années à "relancer" cette production agricole, c'est-à-dire à instruire sa reconnaissance et sa visibilité publique.
Cet ouvrage s'attache à décrire ce processus de relance d'un produit régional en analysant les différents lieux de blocage et les solutions envisagées. Fondée sur un lien singulier, inscrit dans l'histoire, entre les hommes et les arbres, la castanéiculture résulte d'un assemblage composite fait d'ajustements, de réinvestissements et d'inventions sociotechniques et lieu support de stratégies mises en oeuvre au sein du vaste réseau technico-économique de la châtaigne. Ainsi les acteurs de la relance sont confrontés à la question du rapport entre tradition et modernité : comment concilier et expliciter la qualité traditionnelle du produit avec les exigences de son développement et de sa valorisation économique ? Bref comment en faire un produit régional ? Au coeur de la relance, la "patrimonialisation" de la "châtaigne d'Ardèche" apparaît comme le produit d'une construction sociale portée par des intérêts tout à la fois économiques, touristiques, environnementaux et paysagers.
Table des matières :
Remerciements - p. 7 Introduction - p. 11 Chapitre 1 : La construction d'une ressource naturelle - p. 23 Chapitre 2 : L'Ardèche et sa châtaigne : éléments d'histoire d'un produit régional - p. 53 Chapitre 3 : La diversité variétale... (lire la suite...)
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Études rurales
17/02/2002 - Philippe Pesteil pour la revue "Études rurales", n°163-164, 2002
Comptes rendus
Extraits (pages 325-327) :

Contrairement à ce que le titre, un peu réducteur, pourrait laisser croire, le livre de Lucie Dupré ne se cantonne pas à étudier le fruit mais également l'abre, le castanea sativa tout particulièrement. (...) après une présentation historique des rapports entretenus entre une région et un arbre, à envisager le renouveau actuel d'une production, non limitée aux traces du passé mais tâchant de construire une filière viable pour une population d'agriculteurs en impliquant d'autres groupes sociaux.
Des caractéristiques sociotechniques aux sentiments développés par les producteurs, c'est l'éventail complet des possibilités des sources et de l'analyse ethnologique que l'auteur déploie dans son travail. (...)
L'idée de patrimonialisation arrive enfin en toute logique. L'entrée dans "l'agriculturel" du fruit et de l'arbre mobilise, dans une volonté de reconnaissance, tout un département, au-delà des professionnels. Les organisations festives, les musées, la tenue d'assises, la création d'une confrérie participent activement à bâtir un produit répondant à des objectifs localisés, après intégration des impératifs du global. La châtaigne devient l'objet de construction idéal permettant de greffer l'économie du tourisme sur une production rénovée et adaptée. (...)
L'intérêt se porte ainsi bien au-delà de la stricte interrogation sur l'avenir de la production castanéicole : il s'agit d'un travail utilisant avec bonheur les outils anthropologiques pour exposer la complexité des réalités d'un rural en refondation... Une étude réussie attestant de l'essor et du renouvellement des problématiques ruralistes.

Revue Agronomie
19/06/2003 - Henri Breisch pour "Agronomie" INRA, n°4, 2003, p.365
Book Reviews
Extraits :

L'ouvrage décrit le cheminement des producteurs de châtaignes d'Ardèche dans leurs efforts pour sortir de l'ornière économique dans laquelle le déclin de cette production les a plongés. Ceci se fait sans l'aide de certaines technologies modernes comme la production de nouvelles variétés et en cherchant à se définir prioritairement par rapport à ce qui est traditionnel.
(...) Le but de l'ouvrage n'est pas de faire une description exhaustive et technique des faits historiques et biologiques qui constituent la civilisation du châtaignier passée et actuelle, bien que la bibliographie soit extrémement fournie. (...)
Les faits décrits sont choisis pour illustrer des comportements humains, des liens et des enchaînements afin d'en tirer des enseignements.
(...) Cet ouvrage, écrit dans un style raffiné, aura de l'intérêt à la fois pour les anthropologues et les sociologues intéressés par la manière dont les populations rurales réagissent aux changements de notre société et pour les ruraux eux-mêmes qui souhaitent s'engager dans des démarches de sauvegarde et de valorisation de leur patrimoine.

Annales. Histoire, Sciences sociales
13/05/2004 - Jean-Louis Fabiani pour les Annales
Comptes rendus
Les Annales, 2/2004 :

Extraits, pp.480-483

(...) Cet ouvrage est une contribution fraîche à la question des dynamiques de l'action rurale. L'acuité du regard ethnographique et la préoccupation pour la définition d'un cadre interprétatif adapté à des processus permettent à l'auteur d'enrichir notre connaissance sur l'arbre-personne et ses transformations historiques. L'ouvrage est à la fois informatif et stimulant : la clarté de l'exposé offre une bonne occasion de saisir l'ethnologie de la France dans une de ses dimensions les plus dynamiques.