Carrefour de la Méditerranée et arrière-pays de la croisade : les ordres religieux militaires et la mer au royaume de Sicile
2009
Kristjan Toomaspoeg

Extrait de : "Les Ordres militaires et la mer (édition électronique)"
sous la direction de Michel Balard ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
2009
p. 103-110
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Ma communication traite l'histoire de la flotte et des activités maritimes des ordres militaires des templiers, teutoniques et hospitaliers dans l'Italie méridionale, dans un espace chronologique, qui va du milieu du XIIe jusqu'à la première moitié du XIVe siècle. Je présente d'abord un exposé sur la présence des ordres militaires dans les villes portuaires du royaume de Sicile, comme Messine, Brindisi et Bari, pour continuer ensuite en traitant l'argument de la flotte et des bateaux, en cherchant des similitudes et des différences entre les trois ordres. Enfin, je termine avec une série de considérations et hypothèses sur le rôle de l'Italie méridionale, vue comme un « carrefour » de la Méditerranée et une base du ravitaillement de la Terre sainte, dans les activités maritimes des ordres et sur l'influence exercée par la présence des ordres sur le développement de la navigation et de la flotte dans le royaume de Sicile. Les sources étudiées sont principalement les chartriers des trois ordres en Sicile, les registres de la chancellerie angevine de Naples et également, pour ce qui regarde les templiers, les chroniques siciliennes et catalanes.