Les temporalités de la nature
2009
Patricia PELLEGRINI

Extrait de : "Temps en partage (édition électronique)"
sous la direction de Joël Candau ; 129e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004
Paris, Éditions du CTHS
2009
p. 111-118
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La question des échelles temporelles est une problématique sous-jacente mais récurrente des recherches en écologie et des politiques de gestion de la nature. Elle se pose notamment lorsqu'il s'agit de définir, par exemple dans des études sur la diversité biologique, quelles espèces appartiennent, ou non, à la faune et à la flore locales. Elle se pose également au niveau de la gestion des milieux, lorsqu'il est question, par exemple, d'inciter une espèce à conquérir un espace. Introduction diront les uns, réintroduction diront les autres.
Notre article se propose d'analyser les diverses temporalités attribuées à la nature à travers le phénomène écologique dit des « invasions biologiques ». À partir de l'étude ethnographique du traitement de la présence d'algues « exotiques » sur les côtes françaises, nous mettrons en exergue l'importance de la conception du temps dans la prise en compte du phénomène et dans la définition de ce qu'est un organisme étranger.