Le lapis lazuli dans l'Orient ancien
Production et circulation du Néolithique au IIe millénaire av. J.-C. - 2013
Michèle Casanova
ISBN : 978-2-7355-0731-3
284 p. | 21 x 27 cm | ill. | br.
Collection : Documents préhistoriques
N° dans la collection : 27
Code Sodis : F30784.4
commander l'ouvrage [prix : 45,00 €]
Le lapis-lazuli occupe une place de tout premier plan dans les sociétés du Proche-Orient ancien. Son histoire, entamée au Néolithique avec les parures découvertes au viie millénaire à Mehrgarh, se prolonge jusqu'au iie millénaire avant J.C. et même au-delà. L'importance des rôles qu'on lui attribue et des activités qui s'y rattachent apparaît nettement dans les données archéologiques comme dans les archives administratives de Mari ou d'Ebla, en Syrie. La circulation du lapis-lazuli, qui commence dans les lointains monts du nord-est de l’Afghanistan, le développement des usages sociaux de la pierre bleue apparaissent inséparables des structures et des hiérarchies sociales des cités-États.
Par l’examen détaillé de la présence du lapis-lazuli sur les sites du Proche-Orient ancien, par la typologie des objets, la caractérisation des outillages, des savoir-faire et les chaînes opératoires, par les questions de dimension anthropologique, qui à des égards essentiels se cristallisent sur les emplois et les fonctions des objets en lapis-lazuli, ces questions peuvent éclairer la connaissance du mouvement historique d'ensemble de l'humanité.
Comptes rendus parus dans la presse :
Histara
30/08/2013 - Dorian Vanhulle
Extrait du compte-rendu paru sur le site Histara-les comptes rendus :

"Cette étude, mêlant archéologie, analyses textuelles, expérimentations et travaux de laboratoire, démontre tout l’intérêt de la multidisciplinarité en archéologie. M. Casanova, grâce à un travail rigoureux où toute prise de position et choix méthodologiques sont explicités, parvient à faire « parler les pierres » et nous livre un ouvrage qui se révèlera utile à bon nombre de chercheurs."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://histara.sorbonne.fr/cr.php?cr=1913