Artisanat et association : l'épigraphie de la Gaule méridionale et de la vallée du Rhône
2011
Michel CHRISTOL

Extrait de : "Les travailleurs dans l'Antiquité : statuts et conditions (édition électronique)"
sous la direction de Jean-Paul Morel ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Jean-Paul MOREL, Catherine CHADEFAUD, Philippe JOCKEY, Arthur MULLER, Marion MULLER-DUFEU, Gilles SAURON, Marcus KOHL, Yann LE BOHEC, Fabienne OLMER, Michel CHRISTOL, Jean-Paul PETIT, Pascale CHARDRON-PICAULT†, François BARATTE, Roger HANOUNE, Chantal VOGLER

2011
p. 128-139
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
La Gaule méridionale et la vallée du Rhône offrent une documentation épigraphique abondante sur les associations qui s'identifient par référence à une activité artisanale. Dans l'ensemble des associations et collèges qui se donnent une finalité économique se dessine une hiérarchisation, déjà bien reconnue. Mais celle-ci ne s'éclaire qu'en référence à des milieux sociaux spécifiques au sein des cités, en faisant apparaître des différences entre les chefs-lieux d'une part, le territoire d'autre part, avec ses agglomérations secondaires et ses villages. À un autre niveau, concernant l'ensemble de la zone envisagée, on peut percevoir l'importance du fait associatif. Il concerne un artisanat modeste, peut-être peu différencié dans les activités locales. Mais sans aucun doute il était bien plus répandu que ne le laisse apparaître une documentation lacunaire et assez pauvre, parce qu'elle concerne alors des niveaux inférieurs de la société provinciale.