Le cadre de vie des artisans commerçants d'une petite ville de Gaule Belgique au Haut-Empire : l'exemple de Bliesbruck (département de Moselle)
2011
Jean-Paul PETIT

Extrait de : "Les travailleurs dans l'Antiquité : statuts et conditions (édition électronique)"
sous la direction de Jean-Paul Morel ; 127e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Nancy, 2002

Jean-Paul MOREL, Catherine CHADEFAUD, Philippe JOCKEY, Arthur MULLER, Marion MULLER-DUFEU, Gilles SAURON, Marcus KOHL, Yann LE BOHEC, Fabienne OLMER, Michel CHRISTOL, Jean-Paul PETIT, Pascale CHARDRON-PICAULT†, François BARATTE, Roger HANOUNE, Chantal VOGLER

2011
p. 140-153
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)
  Article en pdf à télécharger gratuitement
L'agglomération secondaire de Bliesbruck se développe progressivement à partir des années 30/40 après J.-C. jusqu'au milieu du iiie siècle, époque à laquelle elle atteint sa plus grande expansion. Il s'agit alors d'une véritable petite ville, comme l'attestent la présence d'un centre public et la qualité architecturale des deux quartiers artisanaux qui bordent la voie principale.
Cet article tente d'esquisser une restitution du cadre et des conditions de vie des artisans-commerçants, par l'analyse architecturale et la restitution des constructions qu'ils occupaient et par l'analyse quantitative et qualitative du mobilier qui y a été découvert.
Cette analyse encore sommaire, prémices d'une recherche plus approfondie, semble indiquer que ces artisans-commerçants bénéficiaient d'un cadre de vie assez confortable, avaient accès à des produits de qualité et possédaient un certain niveau « culturel ».