La droite française
Aux origines de ses divisions (1814-1830) - 2013
Olivier Tort
ISBN : 978-2-7355-0792-4
368 p. | 15 x 22 cm | ill. | br.
Collection : CTHS Histoire
N° dans la collection : 51
Code Sodis : F30859.3
commander l'ouvrage [prix : 28,00 €]
En ce début de XXIe siècle, force est de constater que la droite française reste marquée par de profondes fractures, qui finissent par sembler constitutives de son identité. Le choc des ambitions individuelles n’est qu’une explication superficielle. Quant à la segmentation de la droite en tendances légitimiste, orléaniste et bonapartiste, devenue un lieu commun de l’analyse politique, elle a aujourd’hui trouvé ses limites. Pour comprendre les divisions qui minent la droite, cet ouvrage propose de revenir à la scène originelle de ces déchirements que constitue la Restauration, lorsque la droite exerça pour la première fois le pouvoir et le perdit bientôt après une violente implosion. L’auteur montre comment des divergences essentielles sur la façon de se penser de droite sont déjà repérables et tire de cette analyse historique des observations qui éclairent le présent.
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Trop Libre
21/08/2013 - Jean Sénié
La droite française : une histoire au long cours
Extrait du compte-rendu paru sur le blog Trop-libre.fr :

"Dans ce livre, Olivier Tort revient sur la naissance de la droite en France, concomitante de la Restauration. L’analyse de l’auteur, au-delà de son caractère historique passionnant, donne aussi à réfléchir sur les permanences dans le positionnement de la droite dans le champ politique. A ce propos, le sous-titre indique que, dès son origine, les divisions se révèlent constitutives de la structure de cette famille politique. Le constat est d’ailleurs judicieusement mis en parallèle avec la situation actuelle rencontrée par la droite française."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : www.trop-libre.fr/le-marche-aux-livres/la-droite-française-une-histoire-au-long-cours

Parutions.com
17/09/2013 - Pierre Triomphe
La droite, combien de divisions ?
Extrait du compte-rendu paru sur le site parutions.com :

"Version remaniée d’une thèse soutenue à l’Université Paris-IV, l’ouvrage d’Olivier Tort, La Droite française. Aux origines de ses divisions, 1814-1830, remet (...) en cause toute lecture bipolaire de la vie politique sous la Restauration. (...) Le recours à des sources abondantes (fonds d’archives nationaux et départementaux, mémoires, presse, pamphlets...) permet de comprendre les mécanismes régissant ces luttes (...). Cet ouvrage (...) s’avère indispensable à la compréhension de la France post-révolutionnaire. Doté d’un index et d’une bibliographie qui en font un précieux outil de travail, son écriture fluide et le travail d’édition soigné le rendent d’autant plus agréable à lire. Il se distingue en effet par une mise en page et une typographie soignées, par la présence d’un riche cahier iconographique et de très parlantes cartes électorales de la Restauration."

Compte-rendu intégral à consulter à l'adresse suivante : http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=7&ida=15938

Famille Chretienne
19/10/2013 - Samuel Pruvot
La doite en quête d'identité, le tabou des "valeurs"
Olivier Tort, auteur de La droite française, À l'origine de ses divisions, 1814-1830, a répondu aux questions de Samuel Pruvot. Extraits :

"Nicolas Sarkozy s'est rêvé en fédérateur des droites (...). Lors de son élection en 2007, l'élan d'adhésion qu'il a suscité était tel qu'il a semblé presque y parvenir, en suscitant un enthousiasme bien au-delà de son parti d'origine." Tout le succès de Nicolas Sarkozy vient de là : "Il est lié au dynamisme du candidat, mais aussi à la question des valeurs : en réhabilitant le culte de la distinction par le travail, avec un slogan tout droit hérité de Guizot (le fameux "Travailler plus pour gagner plus"), de même qu'en tenant un discours d'homme d'ordre."

L'article entier est à consulter dans le numéro n°1866 de Famille Chrétienne du 19 au 25 octobre 2013

Seminario de Estudios Politicos
06/11/2013 - Armando Zerolo
Extrait du compte-rendu paru sur le blog "Seminario de Estudios Politicos" le 4 novembre 2013 :

"Olivier Tort observe que la droite française actuelle apparaît divisée et sans idéologie claire, constat que l’on peut quasiment faire à l’identique dans n’importe quel autre pays européen. Tort en trouve les raisons dans les propres origines de la droite, quand elle n’en portait pas encore le nom et ne s’identifiait pas même comme un parti politique. [...] Il faut se réjouir qu’aujourd’hui, en France, renaisse un intérêt pour l’étude de cette période comme embryon des nouveaux mouvements qui ont marqué deux siècles de politique."

Compte-rendu intégral à consulter en espagnol à l'adresse suivante : http://seminariopensamiento.wordpress.com/2013/11/04/la-droite-francaise-aux-origines-de-ses-divions-1814-1830-olivier-tort/

Historiens et géographes
03/01/2014 - Gérard Cholvy
Extrait du compte-rendu paru dans le n° 424 (novembre 2013) de la revue Historiens et Géographes :

"Qui dira mainenant que l'histoire quantitative est dédaignée par les jeunes historiens, avec le retour en force de l'histoire politique? Pas celui qui aura lu l'ouvrage issu de la thèse de ce jeune normalien, agrégé et docteur en histoire (2007), devenu Maître de Conférences à l'Université d'Artois. (...) Comme il arrive le plus souvent, l'historien privilégie la distance critique à la vision en noir/blanc chère aux médias quelque soit l'époque."

Revue d’histoire du XIXe siècle
05/02/2014 - Jean-Claude Caron
Extrait du compte-rendu paru dans la Revue d'histoire du XIXe siècle (n° 47, 2013) :

"Agrémenté d’illustrations, de cartes, d’un index et d’une bibliographie, ce volume offre dans un espace nécessairement réduit une masse considérable d’informations, soumises à des analyses pertinentes grâce à la mise en œuvre d’une méthodologie à la fois classique et innovante."

Compte-rendu intégral consultable à l'adresse suivante : http://rh19.revues.org/4599

Revue d’histoire de l’Eglise de France
17/02/2014 - Matthieu Brejon de Lavergnée
Extrait du compte-rendu paru dans le tome 99 (n° 243 - juillet-décembre 2013) de la Revue d'histoire de l'Église de France :

"En cela, cet ouvrage, qui marquera l'historiographie de la Restauration, est, à l'heure du tout politique, une leçon un peu désabusée sur l'échec des idéaux en régime parlementaire."

Bulletin de la Société Chateaubriand
01/04/2014 - Guy Berger
Extrait du compte-rendu paru dans le n°56 du Bulletin de la Société Chateaubriand:

" Le livre d'Olivier Tort représente un progrès considérable sur les ouvrages qui s'étaient déjà intéressés à ce thème d'histoire politique et sociale (...). D'une lecture aisée, fuyant le jargon pseudo-scientifique, il est néanmoins dense et riche en informations (...). Le beau livre d'Olivier Tort permettra, espérons le, de donner une nouvelle impulsion aux études historiques sur cette période si passionnante de la première moitié du XIXe siècle."

Modern and contemporary France
02/12/2014 - Olivier Tort
La droite française dans la revue anglophone Modern and contemporary France
Extrait du compte-rendu paru dans la revue Modern and contemporary France (2014) :

"En situant son son sujet sous la Restauration (1814-1830), Olivier Tort offre une étude approfondie des divisions de la droite française avant que ne s'y immiscent l'orléanisme et le bonapartisme (...). Ce faisant, il présente une droite très complexe, qui ne se résume en rien à l'ultracisme communément associé à la période. Dès les premières pages, l'auteur indique que sa trilogie - centre droit, droite majoritaire, extrême droite - est plus adéquate et pérenne que celle établie par René Rémond (1982) - droite légitimiste, orléaniste et bonapartiste - pour expliquer les origines des divisions de la droite française".