Le Guide du touriste aux Antilles françaises, 1913
2010
Danielle Bégot

Extrait de : "L'attrait d'ailleurs, images, usages et espaces du voyage à l'époque contemporaine (édition électronique)"
sous la direction de Laurent Tissot ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
Paris, Éd. du CTHS
2010
p. 29-48
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le Guide du touriste aux Antilles françaises, 1913
Premier guide de tourisme paru sur les Antilles françaises, Martinique et Guadeloupe, cet ouvrage publié à Paris chez Larose va rester seul de son espèce jusqu’à l’exposition coloniale de Paris de 1931. Il correspond à la fois à l’ouverture de ces îles à sucre, plus tardivement que Cuba ou Trinidad, à ce symbole du monde moderne qu’est le tourisme, ici de croisière, en provenance d’Amérique du Nord et de France, et à une volonté locale de désenclaver ces « vieilles colonies » françaises qui attendent beaucoup de l’ouverture du canal de Panama. L’originalité de ce travail, dû essentiellement à des fonctionnaires coloniaux, aidés par quelques créoles, est de se positionner dans une vision de l’insularité marquée par un traitement très ambigu de l’histoire locale (dépassées, les figures tutélaires, Joséphine de Beauharnais et Victor Schoelcher...) et par une omniprésence de la nature qui ferait presque oublier la grande absence de la population de couleur dans ces « territoires du vide ».