Le voyage féminin. Voyageuses françaises et allemandes dans le Sud-Est de la France au XVIIIe et dans la première moitié du XIXe siècle
2010
Aude Therstappen

Extrait de : "L'attrait d'ailleurs, images, usages et espaces du voyage à l'époque contemporaine (édition électronique)"
sous la direction de Laurent Tissot ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
Paris, Éd. du CTHS
2010
p. 89-101
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le voyage féminin. Voyageuses françaises et allemandes dans le Sud-Est de la France au XVIIIe et dans la première moitié du XIXe siècle
Sur le chemin de l’Italie, le Sud-Est de la France, qui constitue le cadre de cette étude, offre aux historiens une remarquable continuité chronologie et géographique. Encore marginal au XVIIIe siècle, le voyage féminin se distingue au niveau de la forme, mais aussi dans le corps du texte, par un recours fréquent à une rhétorique de justification des éditeurs et des voyageuses elles-mêmes. Le but du voyage, les accompagnateurs choisis ou imposés et le rôle souvent décisif du conseil de famille sont évoqués, mais peut-on parler, indépendamment de ces contraintes sociales imposées, d’un regard féminin spécifique ?
Des réponses seront apportées en étudiant, à travers dix récits, le regard porté par les voyageuses sur les populations rencontrées, entre expression de la pitié et sentiment pittoresque, mais aussi l’attention qu’elles accordent aux dangers du parcours et le ton même de leurs récits.