Le tourisme, un organisateur d’espaces
2010
Edith Fagnoni

Extrait de : "L'attrait d'ailleurs, images, usages et espaces du voyage à l'époque contemporaine (édition électronique)"
sous la direction de Laurent Tissot ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
Paris, Éd. du CTHS
2010
p. 201-216
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’invention du tourisme est à l’origine de l’invention des lieux et des modes. La production de lieux spécifiques, source d’un ordre local, s’est accompagnée d’une symbolique forte et s’impose comme un révélateur de développement local. La question conjuguée des temps et des espaces du déplacement touristique a engendré une lisibilité spatio-temporelle des lieux investis par le tourisme et renseigne sur la traçabilité forte du phénomène tourisme-loisirs dans le paysage. En quoi le tourisme-loisirs est-il producteur d’espaces caractéristiques ? Quels sont les principes d’organisation touristique ? Quels sont ces « marqueurs » spatiaux ? En outre, le rapport au temps pose la question de l’héritage et de l’adaptation des lieux. Le tourisme interroge l’espace. Quelle place alors accorder à la valeur des lieux dans le discours sur la durabilité, l’éthique ou encore le tourisme se voulant solidaire et responsable ? La réflexion sur les processus d’organisation de l’espace touristifié a pour objectif de rendre compte du rôle critique du paysage touristique comme site de pouvoir et de mise en scène.