Un voyage d’étudiants dans le Massif Central au xixe siècle
2010
Philippe Marchand

Extrait de : "Le voyage, un principe de formation (édition électronique)"
Sous la direction de Hélène Say ; 130e congrès national des sociétés historiques et scientifiques, La Rochelle, 2005
Thierry Sauzeau, Jean Hiernard et Pascal Rambeaud, Pierre Sèrié, Philippe Marchand, Michel Mieussens, Pierre Moulinier, Jean Saint-Martin, Denis Jallat, Reine-Claude Grondin

Éditions du CTHS
2010
p. 50-60
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Si la pratique du voyage de formation ne date pas d’hier, elle se développe surtout au xixe siècle. Très tôt, les écoles techniques de niveau supérieur font faire à leurs élèves des voyages d’études. Ce type de voyage est encore un aspect mal connu de l’historiographie. Dans cette communication, on présente un exemple de voyage d’études réalisé par les élèves de l’École des hautes études industrielles de Lille pendant l’été 1898. Cette année là, une petite troupe d’étudiants guidée par le directeur de l’École part à la découverte du Massif Central. Quelques mois plus tard, ils en publient le récit dans le Bulletin de l’œuvre des Facultés catholiques. Outre les aspects matériels du voyage, cette relation révèle les comportements et les mentalités d’étudiants âgés d’une vingtaine d’années appelés à faire partie des élites patronales au terme de leurs études.