L’affiche publicitaire d’alcool de 1880 à 1920 : un véhicule des valeurs
2010
Richard Gasnier

Extrait de : "Images militantes, images de propagande (édition électronique)"
Sous la direction de Christian Amalvi
132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles 2007
Éd. du CTHS
2010
p. 89-102
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

L’affiche publicitaire, pleinement épanouie à partir des années 1890, se doit d’être considérée comme une source historique à part entière car elle s’avère pour l’historien une porte d’entrée novatrice sur l’histoire sociale de la France encore insuffisamment exploitée. L’engouement actuel pour la Belle Époque peut constituer une opportunité. Quel que soit le thème abordé – ici, en l’occurrence, Marianne, la politique étrangère de la France et l’histoire de France – ou le produit choisi – alcool, tabac, chocolat, machine à coudre, événement culturel ou sportif –, l’affiche représente inévitablement une IIIe République idéale et l’historien ne saurait échapper à sa caractéristique fondamentale : la négation de la crise, de l’aléa, de l’imprévu, du dérangeant ; la représentation d’un présent ou d’un passé figé et embelli constitue le plus sûr moyen d’adhésion du consommateur à son message.