Les Capbreus du roi Jacques II de Majorque (1292-1294)
Tome 1. Introduction, bibliographie, enluminures et index capbreus de Tautavel, Estagel, Millas et Claira Tome 2. Capbreus de Collioure, Argelès, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Torreilles seigneurie de Tautavel, Toulouges - 2011
Volume 56
Rodrigue Tréton (éd.) avec la collab. d'Aymat Catafau et de Laure Verdon
tome 1, 398 p., tome 2, 496 p., 16 x 24 cm, br.
Collection : Documents inédits sur l'histoire de France - série in 8° (1965- )
N° dans la collection : 56
Code Sodis : F30792.9
Co-édition: Presses universitaires de Perpignan
commander l'ouvrage [prix : 49,30 €]
Ces registres de reconnaissances seigneuriales apportent une peinture des campagnes et sont rédigés à un moment crucial de la mise en forme de ce type de document lorsque l’histoire des comtés catalans situés au nord des Pyrénées se sépare d’avec le reste des territoires dépendant de la Couronne d’Aragon.
Comptes rendus parus dans la presse :
Les carnets de Gouvaren
09/11/2011 - Laure Verdon
compte rendu
Billet publié en ligne par Laure Verdon, le 25 mai 2011 (http://gouvaren.hypotheses.org/942)

"Les capbreus(ou terriers) des possessions roussillonnaises du roi Jacques II de Majorque (1292-1294) viennent d’être publiés aux éditions du CTHS. Précédant l’édition complète indexée de la série bien connue des 7 capbreus, enrichie de 3 autres terriers contemporains conservés aux archives départementales des Pyrénées Orientales (reconnaissances royales de Toreilles, capbreu des possessions de Pere de Peyrestortes à Tautavel et de Ramon Roig à Toulouges), une introduction substantielle évoque tour à tour le contexte historique d’une monarchie qui fut sans doute pionnière dans la définition des droits relevant du domaine et du forgement des outils pratiques de gouvernement, la structure codicologique et diplomatique des registres, les modalités inquisitoires qui les ont engendrés, les structures économiques, sociales et politiques enfin que ces riches documents permettent d’étudier finement, sans oublier un développement détaillé sur les fameuses enluminures qui ouvrent chacun des capbreus, images reproduites dans l’ouvrage. L’ensemble s’offre de la sorte comme une synthèse sur divers aspects, notamment l’exercice du pouvoir seigneurial en Roussillon à la fin du XIIIe siècle, et se prête à d’utiles mises en perspectives, notamment avec la série des enquêtes provençales menées quelques années plus tard en Provence sous l’égide de Leopardo da Foligno."