L'intendance de Moulins à la fin du XVIIe siècle
Édition critique du mémoire "pour l'instruction du duc de Bourgogne" - 2012
Stéphane Gomis, éd.
ISBN : 9-782-7355-0776-4
212 p. | 15 x 23 cm | br.
Collection : Notices, inventaires et documents d'histoire moderne et contemporaine (1913- )
N° dans la collection : 42
Code Sodis : F30840.5
commander l'ouvrage [prix : 50,00 €]
L’acte de naissance de la généralité de Moulins est fixé au 26 septembre 1587. À cette date, le roi Henri III crée une recette générale des finances. Cette circonscription englobe la quasi-totalité du duché du Bourdonnais, une grande partie du Nivernais, la Haute-Marche et le pays de Combraille. Il s’agit donc d’un ensemble qui associe hautes et basses terres. Nommé intendant de cette province, le 19 janvier 1694, Jacques Le Vayer (1650-1738), maître des requêtes ordinaires de l’hôtel du roi va occuper cette charge pendant six années et marquer de son empreinte la gestion de ces terroirs. Par ses origines familiales, sa formation et son parcours, Le Vayer est un parfait exemple de ces serviteurs de la monarchie, commissaires députés dans tout le royaume afin de représenter le souverain. Dans son mémoire, il brosse un portrait précis et nuancé de l’état de sa généralité évoquant tour à tour, les aspects démographiques, économiques, judiciaires ou religieux.
Table des matières au format PDF.
Comptes rendus parus dans la presse :
Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais
02/04/2013 - Sylvie Vilatte
Édition critique du mémoire "pour l'instruction du duc de Bourgogne"
extrait :
"Ce remarquable ouvrage, qui se lit non seulement avec une attention soutenue mais aussi avec plaisir, comble une lacune dans l'historiographie bourbonnaise.Il restitue parfaitement à travers le texte de Le Vayer la vie de la généralité à une époque difficile pour le royaume".