Les papiers de la famille Bonvoisin et la mémoire de la Révolution française
2011
Éric Saunier

Extrait de : "Entre mémoire et histoire : écriture ordinaire et émergence de l'individu (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole Lemaitre et Sylvie Mouysset
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Éditions du CTHS
2011
p. 163-177
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

À l’automne 1792, Toussaint Bonvoisin, un mercier havrais cultivé, se retira dans sa maison familiale pour écrire, durant plus de dix ans, un long manuscrit de plus de quatre mille pages : le « Précis de la Révolution relativement à Louis XVI. Respec du aux rois et aux puissances ». Destiné à instruire ses enfants des enseignements qu’il convenait de tirer d’une crise révolutionnaire que son auteur présentait comme un châtiment de la Providence, ce texte constitue un prisme d’observation remarquable pour saisir l’interaction liant la Révolution et les modes de construction d’une mémoire familiale. De son étude, on retiendra, dans le travail engagé par Toussaint Bonvoisin sur la presse, dans sa propension à transmettre l’idée de l’existence d’une identité havraise marquée par le poids du catholicisme et du patriotisme dans cette ville frontière face à l’Angleterre, les mutations importantes entraînées par la Révolution. Des mutations qui concernent également la transmission, comme le révèle la diversité des chemins parcourus par ses enfants, Louis et Benjamin, pour répondre au voeu paternel.