Les cahiers de l’oncle Ambroise, un Chamoniard « ordinaire » (1867-1942)
2011
Daniel Chaubet

Extrait de : "Entre mémoire et histoire : écriture ordinaire et émergence de l'individu (édition électronique)"
Sous la direction de Nicole Lemaitre et Sylvie Mouysset
134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Bordeaux, 2009
Éditions du CTHS
2011
p. 259-267
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Joseph-Ambroise Couttet (1867-1942) est ce que l’on appelle un « homme ordinaire », qui n’a rien vécu d’exceptionnel. Ses cahiers offrent un précieux témoignage de ce qu’était la vie quotidienne des habitants de Chamonix entre le milieu du XIXe siècle et l’entre-deux-guerres, une époque où le tourisme de masse n’avait pas encore envahi la vallée. Il laisse un souvenir personnel de son temps, s’intéressant aux heurs et malheurs de ses concitoyens (mariages, décès, etc.), à leurs travaux, aux grands phénomènes naturels (avalanches, inondations, tremblements de terre), aux accidents de montagne, aux « premières » célèbres de l’époque. Il témoigne de la guerre, de la « vie chère », avec des détails sur le prix des denrées. On voit comment l’électrification et le chemin de fer ont modifié la vie des habitants. Ses cahiers témoignent aussi des débuts du ski et des Jeux olympiques de 1924.