Une Anglaise défend la Révolution française
Réponse à Edmund Burke par Mary Wollstonecraft - 2003
Mary Wollstonecraft
présenté et traduit par Marie-Odile Bernez
ISBN : 978-2-7355-0532-6
482 p. | 12 x 18,5 cm | br.
Collection : CTHS Format
N° dans la collection : 51
Code Sodis : F30543.3
commander l'ouvrage [prix : 18,00 €]
Mary Wollstonecraft (1759-1797), autodidacte liée à William Godwin et Thomas Paine, fut un auteur engagé dans les grands combats de son époque et l’une des pionnières du féminisme par sa «Défense des droits de la femme» (1792). La Révolution française fut d’abord pour elle la consécration de la raison et le triomphe des droits de l’homme. Cet enthousiasme, rare en Angleterre, se traduisit par une série d’écrits entre 1790 et 1798 défendant la Révolution. Jamais traduits en français jusqu’à la présente édition, ces textes permettent de mieux comprendre la pensée radicale de Mary Wollstonecraft, mais aussi son évolution, à l’image de celle des cercles libéraux anglais d’alors qui passèrent de l’enthousiasme au désenchantement face aux événements de France.
Table des matières :
Introduction, par Marie-Odile Bernez - p. 9 Défense des droits des hommes. 1790 - p. 33 Avertissement - p. 33 Lettre à l'honorable Edmund Burke - p. 35 Vision historique et morale de l'origine et des progrès de la Révolution en France et... (lire la suite...)