La côte royannaise dans les années 1900, entre mondanités et périls de la mer
2011
Benjamin Caillaud

Extrait de : "Avec vue sur la mer (édition électronique)"
Sous la direction de Sylviane Llinares
132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles, 2007
2011
p. 41-54
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le photographe et militant républicain Fernand Braun (1852-1948), formé par son oncle Adolphe Braun (1812-1877), s’installe en 1895 à Royan, station balnéaire mondaine et renommée de l’Atlantique. Pendant vingt ans, il commercialise des photographies représentant le littoral comme un lieu de distractions mondaines et de bains de mer. Néanmoins, l’Océan est considéré par l’opinion publique comme un espace dangereux, et Fernand Braun réalise alors des séries de cartes postales montrant la mer déchaînée, les nombreux naufrages qui ont lieu sur la côte et les infrastructures censées les éviter. La mise en scène de ces images comme leurs légendes précises qui soulignent la violence des éléments marins traduisent aussi les efforts et la volonté de l’époque d’apprivoiser les forces de la nature