Regards sur l’Atlantique entre Saint-Malo et Pointe-à-Pitre : la Route du rhum
2011
Camille Parrain

Extrait de : "Avec vue sur la mer (édition électronique)"
Sous la direction de Sylviane Llinares
132e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Arles, 2007
2011
p. 105-118
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

La Route du rhum – La Banque Postale, course transatlantique reliant Saint-Malo à Pointe-à-Pitre tous les quatre ans, fait partie d’un mythe pour beaucoup de navigateurs. Les images de cette course (cartographies, représentations des navigateurs, images dans la presse) permettent au géographe de réfléchir sur les notions d’espace vécu et de territoire en haute mer. D’un espace libre, l’Océan devient, lors des courses au large, un échiquier. Les navigateurs choisissent des routes bien précises en fonction de la météorologie et de leur stratégie.
Via les vacations radio, ils transmettent des informations en direct sur les éléments rencontrés et vécus à un instant précis. Des « moments d’océan » sont décrits et perçus par des navigateurs au caractère plus ou moins professionnel. Les renseignements fournis par les 73 participants permettent d’établir un découpage de la zone atlantique utilisée lors de la course. Les images de la mer, de la course, du combat sont retransmises à terre et reflètent tant le défi de l’homme face aux éléments que la professionnalisation croissante de la voile.