“The Marvelous Priviledge of British Impire”: Elizabethan Colonial Expectations and Realities
2011
Eric Klingelhofer

Extrait de : "Migrations, transferts et échanges de part et d'autre de l'Atlantique. Histoire et Archéologie des XVIe et XVIIe siècles (édition électronique)"
Sous la direction de Steven R. Pendery et Fabienne Ravoire
133e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec, 2008
Éditions du CTHS
2011
p. 5-10
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

All Elizabethan colonies were failures, but that fact alone is of little benefit in trying to understand how England eventually did expand overseas. Even if a new generation enjoyed more beneficial geopolitics after the Spanish peace of 1604, what previous mistakes were the English then able to overcome? Financiers, courtiers, and colonists such as Dee, Frobisher, Gilbert, Grenville, and Raleigh write about specific efforts to create an Elizabethan empire. Carrying the flag of St George to Baffin Island, Newfoundland, the Virginia Outer Banks, as well as Puerto Rico and Trinidad, these colonial ventures can be traced in expedition narratives and by archaeological evidence. These case studies reveal the all-too-difficult practicalities of building a sixteenth-century empire.

Toutes les colonies élisabéthaines ont été des échecs, mais cette seule considération est de peu d’intérêt si l’on veut tenter de comprendre comment le territoire anglais s’est finalement développé outre-mer. Alors qu’une nouvelle génération profite de plus d’avantages en matière géopolitique après la paix espagnole de 1604, quelles ont été les erreurs précédemment commises que les Anglais ont su ensuite éviter ? Des financiers, des courtiers, et des colonisateurs comme Dee, Smith, Gilbert, Grenville, Raleigh et Spense ont décrit les efforts particuliers nécessaires pour créer un empire élisabéthain. Placées sous la bannière de Saint-George dans les îles Baffin, à Terre-Neuve, dans les Outer Banks, à Puerto Rico et à Trinidad, comme sous celle de l’Ulster et du Munster, ces aventures coloniales peuvent être retracées à travers les récits d’expéditions comme à travers les restes archéologiques. Ces études de cas révéleront les difficultés insurmontables en pratique pour construire un Empire britannique au XVIe siècle.

(Article en anglais)