L’île du Petit Mécatina sur la Basse-Côte-Nord du Québec. Résultats préliminaires des analyses céramiques d’un site voué aux activités de pêche saisonnière dans le golfe du Saint-Laurent entre le XVIe et le XVIIIe siècle
2011
Anja Herzog

Extrait de : "Migrations, transferts et échanges de part et d'autre de l'Atlantique. Histoire et Archéologie des XVIe et XVIIe siècles (édition électronique)"
Sous la direction de Steven R. Pendery et Fabienne Ravoire
133e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Québec, 2008
Éditions du CTHS
2011
p. 121-141
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

En 2001, un nouveau site archéologique est découvert sur l’île du Petit Mécatina, sur la Basse-Côte-Nord du Québec. Il semble être associé à la présence de chasseurs de baleine basques dans le golfe du Saint-Laurent au XVIe siècle. Cependant, des pipes argileuses et des perles de verre retrouvées à Petit Mécatina indiquent une datation tardive du site (fin XVIIe et début XVIIIe siècle), ce qui ne concorde pas avec celle d’autres stations baleinières basques connues, car ces sites auraient été abandonnés vers le deuxième quart du XVIIe siècle. De plus, des dépôts subaquatiques d’ossements indiquent que les pêcheurs fréquentaient les lieux pour exploiter non seulement la baleine mais également la morue. L’analyse de la collection céramique de Petit Mécatina permet d’apporter des informations supplémentaires sur la période de fréquentation du site, l’origine des pêcheurs, la répartition de certaines activités sur les lieux et la distinction sociale perceptible à travers certains objets.