Les instruments pour la mesure du temps de l’observatoire de Besançon
2011
Françoise Le Guet Tully et Jean Davoigneau

Extrait de : "Pratique et mesure du temps (édition électronique)"
Sous la direction de Joëlle Mauerhan
129e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Besançon, 2004
Textes de Françoise Bayard, Patrick Blandin, Françoise Bléchet, Colette Bourrier-Reynaud, Sonia Clairemidi, Emmanuelle Cournarie, Raymond d'Hollander, Jean Davoigneau, Suzanne Débarbat, Ania Guini-Skliar, Aurélien Joudrier, François Lassus, Françoise Le Guet-Tully, Joëlle Mauerhan, François Meyer, Isabelle Moesch, Laurent Poupard, † Léon Pressouyre, François Puel, François Vernotte
Éditions du CTHS
2011
p. 23-41
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Après avoir rappelé le contexte dans lequel est née et s’est développée l’opération d’inventaire du patrimoine des observatoires et apporté des précisions sur l’inventaire de l’observatoire de Besançon, on montre dans quelle mesure la création, à Besançon, d’un observatoire chronométrique s’est inscrite dans le cadre de la politique de décentralisation mise en œuvre par les astronomes parisiens à partir de 1870. Puis, en s’appuyant sur les données de l’inventaire, on décrit quelques-uns des éléments phares des instruments de la chaîne du temps.