Dynamiques paysagères et interactions homme/milieu. Cas du petit bassin-versant d’Abdeladim
2011
Faïza Khebour Allouche

Extrait de : "Le Paysage d'aujourd'hui à hier, d'hier à aujourd'hui (édition électronique)"
Sous la direction de Jean-René Trochet
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Aziz Ballouche, Egle Barone Visigalli, Françoise Bayard, Marc Benoît, Delphine Bousquet, Martine Camiade, Anne Combaud, Jeanne Cornuet, Benjamin Dolfo, Mustapha El Hannani, Faïza Khebour Allouche, Fabien Knittel, Jean-Pierre Lacombe-Massot, Sylvie Le Clech-Charton, Alain Marre, Dominique Pargny, Adrien Plassais, Aude Nuscia Taïbi, Yves Truel, Jean-Roger Wattez
2011
p. 81-95
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Situé à l’extrémité sud-ouest de la Dorsale tunisienne, le paysage d’Abdeladim, aménagé en un petit bassin-versant depuis 1993, subit des changements continuels dus à l’action de la variabilité climatique et à l’effet anthropique. Pour l’étude de la dynamique de ce paysage, le recueil des données est effectué, par entretien semi-directif, auprès d’un échantillon hétérogène de paysans. Les critères de sélection dépendent des caractéristiques physiques – nature et occupation du sol – et socio-économiques. D’autres variables, qualifiées de « séquentielles » structurées dans le temps (rotation, labour, pâturage,...), sont prises en considération. Les résultats des analyses multidimensionnelles peuvent nous permettre d’estimer la dynamique de ce paysage et de retracer son évolution, et ce à partir de l’étude des changements d’états pluriannuels. Toutefois, l’analyse des futurs projets d’exploitation agricole nous permettra de prévoir sa dynamique future.