Sources de la construction du paysage, après 1945, aux Archives nationales
2011
Sylvie Le Clech-Charton

Extrait de : "Le Paysage d'aujourd'hui à hier, d'hier à aujourd'hui (édition électronique)"
Sous la direction de Jean-René Trochet
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
Textes de Aziz Ballouche, Egle Barone Visigalli, Françoise Bayard, Marc Benoît, Delphine Bousquet, Martine Camiade, Anne Combaud, Jeanne Cornuet, Benjamin Dolfo, Mustapha El Hannani, Faïza Khebour Allouche, Fabien Knittel, Jean-Pierre Lacombe-Massot, Sylvie Le Clech-Charton, Alain Marre, Dominique Pargny, Adrien Plassais, Aude Nuscia Taïbi, Yves Truel, Jean-Roger Wattez
2011
p. 123-154
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

Le but de cet article est de présenter la problématique d’étude du paysage construit et transformé par l’homme à partir des versements des archives de l’actuel ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (MEEDADT), ancien ministère de l’Équipement et ministère de l’Environnement et du Développement durable. Un panorama de la naissance des grandes politiques de transformation du paysage permettra de traiter, par le recours aux sources, les points suivants :
– Introduction : rapports entre nature et culture (l’action de l’homme sur le paysage) ;
– Le paysage rural et industriel de la France d’après-guerre : naissance de la photographie aérienne (initiative des armées, reprise dans le cadre de l’ancêtre des régions, les missions IGAME (Inspection générale de l’Administration en mission extraordinaire). Il s’agit pour l’État d’enquêter, de surveiller, de garantir la protection des installations stratégiques et des habitats menacés ;
– La reconstruction : l’impact des politiques dirigistes de construction d’habitat collectif et individuel sur le paysage, le phénomène des paysages rurbains et de banlieue ;
– Les grandes opérations de construction du paysage : ponts, routes, autoroutes (étude de cas sur l’autoroute de l’Ouest et le pont de Tancarville) ;
– Le tourisme : mise en valeur du paysage dans la continuité du point ci-dessus (les transports permettent la circulation des populations, y compris dans la civilisation des loisirs) ;
– La naissance des problématiques d’environnement et de risques à partir de 1976 (la politique de communication officielle).
Chaque point traité le sera selon une triple approche : histoire administrative qui donne naissance à des typologies de sources ; parts respectives des documents figurés et techniques (étude de la place de la photo dans les grandes campagnes de couverture du territoire) ; réflexion sur l’exploitation de ces sources par les chercheurs en sciences humaines et sociales.