Les fortifications de Renaud de Forez, archevêque de Lyon
2012
Bruno Galland

Extrait de : "Paysage de force et plaisir du paysage (édition électronique)"
Sous la direction de Henri Bresc
135e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Neuchâtel, 2010
2012
p. 121-127
Collection : Actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques (édition électronique)

  Télécharger le document (les articles de plus de 3 ans sont gratuits)

En 1193, Renaud, fils du comte de Forez, devient archevêque de Lyon. Le diocèse de Lyon est partagé entre France et empire, et le « comté de Lyon », soumis à l’autorité temporelle de l’archevêque, bénéficie de fait d’une grande indépendance. Soucieux de marquer son autorité et son indépendance, l’archevêque entreprend la construction d’un réseau de fortifications qui marquèrent durablement le paysage régional. Cet article examinera successivement le choix des sites, leur influence sur le paysage et, à partir de l’exemple très bien étudié du château d’Anse, quelques caractéristiques de construction.